Brigitte Bardot a-t-elle réintroduit le Loup dans les Alpes ? ("Les Dossiers du Canard enchaîné")

[REVUE DE PRESSE NATURALISTE] On doit à Brigitte Bardot la "réintroduction du loup dans les Alpes" ! C'est ce que l'on peut lire en page 86 des Dossiers du Canard enchaîné n°144 (juillet 2017).



La légende de la réintroduction du Loup est véhiculée par ses ennemis déclarés et "décomplexés" qui n'hésitent pas à recourir aux mensonges les plus grotesques. Elle l'est aussi par des personnes mal informées, voire effrayées. Citons dans la première catégorie Christian Estrosi, ancien président du Conseil régional de la région PACA, actuel maire de Nice, qui n'arrête pas de la colporter dans la presse locale. Cette dernière, sauf exception, est un bel exemple de la deuxième catégorie malgré l'évidente contradiction entre les termes "journaliste" et "mal informé".
La "réintroduction" sert d'argument pour revendiquer une nouvelle éradication du Loup en France qui, importé par l'Homme, perdrait son statut européen d'espèce protégée et deviendrait une simple erreur de gestion à corriger au fusil. Question : ne pouvant trouver aucune trace d'un quelconque programme de réintroduction du loup en France, nous faut-il imaginer une réintroduction clandestine écolo-gouvernementale ?
Ce genre de mensonge est classique d'un populisme anti-environnemental qui n'apporte à la réflexion sur la place du Loup dans les écosystèmes de France que tromperie, haine et violences.
Il est triste de voir une telle fake new polluer le Palmipède du mercredi, de plus, dans un de ses "dossiers" ! 
Faut-il encore le préciser ? Les actuels Loups de France n'ont jamais été réintroduits. Ils sont revenus spontanément sur le territoire hexagonal (Parc national du Mercantour, Alpes-maritimes) au début des années 1990 à partir de la population sauvage italienne.
Cf. par exemple cet extrait du livret de 12 pages (téléchargeable en pdf) publié par Cap Loup (Collectif des Associations pour la Protection du Loup en France) :



 

Espérons que le Canard, qui a été contacté au sujet de cette erreur, corrige bientôt le tir avec un vrai article sur ce "fait alternatif" à démystifier.