Mantes et Neuroptères au Coudon (83)



Je prospecte la face Sud du mont Coudon à laquelle j'accède le plus souvent à pied par le centre-ville de La Valette et j'explore les secteurs du Conservatoire de l'Olivier et Costeplane. Je pousse parfois jusqu'à la route du Coudon qui rejoint le GR51 en direction du fort du bau Pointu.

Neuroptères

23/4/2017, en Une, l'Ascalaphe ambré (Libelloides longicornis), espèce plus tardive que l'Ascalaphe soufré, est repéré. Un seul individu identifié cette journée contre neuf soufrés. Ces chiffres ne sont que ceux de mon petit échantillonnage identificatoire. Il y avait en réalité de nombreux Ascalaphes dans la garrigue.

31/3/2017, les Ascalaphes soufrés (Libelloides coccajus) sont très actifs et égayent la garrigue.

Mantes

31/3/2017, je surprend dans une oliveraie le terrible Diablotin, juvénile de l'Empuse pennée (Empusa pennata).