Accéder au contenu principal

Les Passeriformes du Plan de La Garde


Outre les nombreuses familles de petits passereaux, l'ordre des Passeriformes contient aussi celles des Hirundinidae (hirondelles), Sturnidae (étourneaux) et Corvidae (corneilles, geais, pies, corbeaux etc.)

Contexte : Le Plan de La Garde est une zone humide en pleine mutation avec la mise en place d'un Parc Nature par le Conseil départemental du Var. C'est un site précieux pour l'avifaune comme site d'alimentation lors des migrations et à mieux connaître comme site de nidification. La pression anthropique y est importante et demande à être strictement régulée au niveau des chiens, trop souvent en liberté et pénétrant dans les étangs. Cet article présente quelques photos d'espèces d'oiseaux prises sur ce site.

Hirundinidae

19/4/2017, en Une, trois espèces posées sur un arbuste près d'un des principaux plans d'eau : Hirondelle rustique, Hirondelle de fenêtre et Hirondelle de rivage.

Hirondelle rousseline (Cecropis daurica)

19/4/2017, une Hirondelle rousseline posée près d'un plan d'eau, en migration. Ce jour là, 4 Rousselines ont été observées au Plan.



5/3/2017, une Hirondelle rousseline en chasse au-dessus des étangs parmi les Hirondelles de rocher, de fenêtres et rustiques. C'est la première de l'année à apparaître sur la base de données de Faune-Paca pour toute la région.


Le graphique ci-dessous extrait des données de Faune-Paca montre que l'on est en plein au milieu de la première décade du retour en Europe lors de la migration prénuptiale (décade n°7 du 1er au 10 mars).




J'ai observé l'espèce au Plan en 2016, mais plus tard dans la saison, le 9 avril.


Hirondelle de rivage (Riparia riparia)

9/4/2016. Prise peu avant la rousseline.

Phylloscopidae

Pouillot véloce (Phylloscopus collybita)

26/2/2017, une petite bande de Pouillots véloces chassent des insectes dans un coin à roseaux phragmites sur le Nouvel-Eygoutier. L'espèce est souvent peu farouche et certains d'entre-eux vont même jusqu'à faire du vol stationnaire juste devant mes yeux à environ 50 cm de distance.




Muscicapidae

Rougequeue à front blanc (Phoenicurus phoenicurus)


8/10/2016, un mâle adulte internuptial en passage migrateur. 

Traquet motteux (Oenanthe oenanthe)

Avril 2016. Mâle.

Tarier des prés (Saxicola rubetra)

Avril 2016. Mâle perché.

Laniidae

Pie-grièche à tête rousse (Lanius senator)


Avril 2016. Individu de la sous-espèce des îles méditerranéennes Lanius senator badius avec absence de nette marque blanche sur les primaires (critère du Guide ornitho, Svensson 2010). NB : le critère n'est pas visible sur cette photo.

Corvidae

Corneille noire (Corvus corone)

24/12/2016. L'hiver en fin de journée, on peut voir près de 150 Corneilles noires se rassembler pour constituer un dortoir. Mais, dans la journée, les individus sont assez dispersés et on n'en voit en général entre une quinzaine et une quarantaine seulement.


Corneille hybride noire x mantelée (Corvus corone x cornix)
Régulièrement une hybride de Corneille noire et de Corneille mantelée est observée sur le site.



L'identification entre hybride et Corneille mantelée peut être assez délicate, mais il existe un excellent outil pour ça, un article très complet de la revue Ornithos :
  • DUQUET Marc (2012), "La Corneille mantelée Corvus cornix pure ou hybride ?", Ornithos 19-1 pp. 57-67. 
Vite-dit, les cas le plus difficiles sont les hybrides très proches de la mantelée. Il ne faut absolument pas de plumes noires dans les parties inférieures du plumage (plumes sous-caudales situées sous la queue) pour avoir dans les jumelles une Corneille mantelée.
L'article cité est une bonne référence en la matière avec une illustration très parlante montrant les différents degrés entre Corneille mantelée et noire en dix dessins.


Corneille mantelée (Corvus cornix)


8/10/2016, une Corneille mantelée se distingue bien dans un groupe d'une cinquantaine de Corneilles noires. Les deux espèces sont très proches et se répartissent le territoire européen de la manière suivante : Péninsule ibérique, France, Allemagne de l'Ouest, Suisse, Bénélux, Danemark, Angleterre, Pays de Galles, Écosse pour la noire, le "reste de l'Europe" sauf l'Islande pour la mantelée.

Selon le Guide ornitho (2010), il y a "hybridation dans une étroite zone de contact" comprenant les Alpes jusqu'à la mer, l'Allemagne de l'Ouest, la Suisse et le Benelux.