Accéder au contenu principal

Faune des parcs urbains


Pour peu qu'il ait une certaine taille, diversité de milieux, ou qu'il soit à proximité d'un espace naturel ou semi-naturel, un parc urbain peut accueillir en hivernage, migration ou pour la reproduction, une certaine biodiversité sauvage, ambassadrice de la vie en coeur de ville.

Avifaune > Coraciiformes > Alcedinidae

Quartier St-Jean-du-Var, Parc Sandin (Toulon), 18/2/2017, une femelle de Martin-pêcheur (Alcedo atthis). Depuis 6 mois, l'espèce est présente sur le site, avec un mâle observé plusieurs semaines en août 2016 et, ici, une femelle depuis au moins le 7/2/2017 mais probablement présente antérieurement, ce que je présume car je n'ai pas visité le parc entre août et février. Cet hivernage est une première observée sur le site sur un suivi de 8 ans.

Avifaune > Gruiformes > Rallidae

Les Sablettes, Parc Fernand Braudel (La Seyne), 10/2/2017, un Râle d'eau (Rallus aquaticus) se planque dans les phragmites plus ou moins discrètement. On perçoit une forme sombre dans les roseaux mais, quand l'animal se montre plus discret, il devient invisible, tâche sombre parmi les ombres.
Mais soudain il jaillit à découvert pour saisir un morceau de pain jeté dans la mare par des usagers humains du parc.


Voilà l'occasion de rappeler qu'il faut vraiment arrêter de donner du pain aux oiseaux. C'est très néfaste à leur santé et ça ne les nourrit pas convenablement ! De plus tout ce pain qui flotte enlaidit les cours et plans d'eau accessibles au public.